Actualités

Suivez les dernières activités de l'association

  2eme trimestre 2018

Bien cher membre,
Même si j’ai l’impression que nous sommes tout juste sortis de l’hiver, l’été est bien là et pour beaucoup se profilent déjà les congés d’été.
J’espère que le printemps vous a permis de remettre vos anciennes en route et de participer aux nombreuses sorties de clubs organisées un peu partout en France. Rouler est la meilleure façon de peaufiner les réglages de nos machines en vue du rassemblement annuel.
Lorsque vous aurez entre les mains ce dernier numéro du TERROT MAGNAT, nous serons à deux mois de notre rassemblement annuel. Tout est presque prêt pour vous accueillir les 8 et 9 septembre à Villers Semeuse, à côté de Charleville Mézières. Si ce n’est déjà fait, je vous invite à retourner votre bulletin d’inscription dans les meilleurs délais pour participer à ce rendez-vous.
Les années précédentes, un repas d’accueil avait été organisé le vendredi soir. Vous avez été nombreux à souhaiter qu’il en soit de même en 2018. Aussi, nos amis du TERROT CLUB ARDENNAIS prennent en charge son organisation. Il se passera à la salle des fêtes de Villers Semeuse, lieu du rassemblement. Ne tardez pas à vous inscrire à l’aide du bon d’inscription joint à ce numéro. Pour des questions d’organisation, aucune inscription ne sera acceptée sur place.
L’autre sujet d’actualité est la sauvegarde du bâtiment des usines TERROT à Dijon. Nos amis dijonnais de l’ARBRACAM nous ont donné des informations récentes. Sans vouloir être alarmiste, on ne peut pas dire que ces nouvelles soient bonnes : Il semblerait qu’une étude préalable des sols ait été lancée, commanditée par un éventuel acquéreur. C’est l’étape préliminaire obligatoire dans le processus de réhabilitation d’un site industriel en vue de changement de destination. Au-delà du traitement des éventuelles traces laissées par un siècle d’industrie automobile, cela signifie que les choses bougent…
Alertés par nos amis bourguignons sur l’avenir de ce bâtiment industriel qui n’est pas, à ce jour, classé au patrimoine industriel, les réponses des élus locaux ne sont pas rassurantes. Sans aller jusqu’à dire que les autorités, locales ou régionales, ne se sentent pas concernées par une éventuelle démolition du site, il est clair que sa sauvegarde n’est pas leur priorité ! A ce stade du projet, la façade du boulevard Voltaire serait conservée mais le bâtiment serait partiellement démoli rue Colomban, le projet ne conservant que 7 mètres de profondeur pour le futur immeuble. Quant au portail de l’usine qui a vu sortir toutes nos motos et au bâtiment de la Direction, ils ne sont pas dans le projet ! L’ARBRACAM milite pour un projet préservant ces derniers.
Quant à nous, nous avons décidé de saisir Monsieur Stephane Bern, récemment nommé par Monsieur le Président de la République, pour recenser notre patrimoine culturel. Vous trouverez dans la revue le courrier que nous lui avons adressé.
La souscription pour la refabrication des pignons est terminée et la commande lancée. Nous les posterons dès réception. Par ailleurs, nous envisageons de relancer une commande de chemisettes qui serait livrée à Villers Semeuse. Si vous en souhaitez une, merci de nous adresser votre commande par retour.
Dans l’attente du plaisir de vous revoir dans les Ardennes
Bien Amicalement

Jean-Marc JUST-MALMONT
07/69/32/62/39
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.